Le jour où je ne suis pas morte, la suite !

Après avoir pris RDV et passé l’IRM, il faut passer à la seconde étape, aller voir le médecin à l’hôpital et avoir son avis.

Son avis en fait, je l’ai déjà puisqu’il était passé me voir lors de l’appendicectomie et m’avait déjà confirmé qu’il faudrait opérer. Je ne m’attendais pas à de gros rebondissements.

Opération, donc. On prépare le bébé à mon absence. C’est très compliqué pour lui, j’y reviendrai. Les grands sont au courant. Je serai de retour le lendemain, si tout va bien. Tout ira bien, que peut-il se passer de toute façon?

On m’endort, on enlève les kystes, on referme, on me réveille. On m’annonce que tout s’est bien passé. On me propose de voir l’objet du délit.

La, y’a un truc qui cloche. Depuis quand un médecin propose de voir « ça » ? Je ne sais pas pourquoi mais je me sens pas très à mon aise. Je sais que quelque chose ne va pas. On me prévient que c’est particulier, que parfois les kystes sont très intéressants à voir, que le corps produit des choses étonnantes. Je ne me rappelle plus des mots savants qu’ils prononcent et je me dis que, ouais, pourquoi pas. En plus Il n’a pas loupé une seule saison d’Urgences et de Docteur House, ça lui plaira surement de voir la curiosité que j’ai créée.

Je leur demande de passer plus tard, quand Il sera là. Rendez vous est pris pour la fin d’après midi.

Et donc le soir à 17h, on nous amène un bocal. Erk, c’est moche. Je crois que je me sens mal, leurs voix s’éloignent, je crois que je vais m’asseoir. Je … AIE!!

Mais pourquoi Il me secoue? Non mais oh! Quoi tout va bien? Hein? Quoi ? Ah ben oui, je suis chez moi, dans mon lit. DANS MON LIT !!! Je passe la main sur mon ventre et je ne sens rien. Pas de pansement, rien.

Ah ben oui, c’est lundi, mon rendez-vous à l’hôpital ! Pfffff ….

[Je fais ce cauchemard toutes les nuits. TOUTES LES NUITS BORDEL. A priori, j’ai un kyste dermoïde, je te laisse chercher ce que c’est si tu veux, mais en fait, tu veux pas. Non, je t’assure, tu veux pas. Et moi j’ai tellement peur et tellement hâte que tout ça soit fini.]

[Côté petits bonheurs du quotidien, je suis pas encore au point, mais ça ira vite mieux, promis]

1 commentaire sur Le jour où je ne suis pas morte, la suite !